Esaïe 32, 6 – 8

L’insensé médite le maL

Français