Quand un malheureux cri, l’Eternel l’entend

1 De David.
O SEIGNEUR, accuse mes accusateurs,
attaque ceux qui m’attaquent !
2 Saisis bouclier et cuirasse,
et lève-toi pour me secourir !

3 Dégaine la lance, barre la route
à mes poursuivants,
et dis-moi : « Je suis ton salut ! »

4 Qu’ils soient déçus et déshonorés,
ceux qui en veulent à ma vie !
Qu’ils reculent couverts de honte,
ceux qui préméditent mon malheur !

5 Qu’ils soient comme la bale en plein vent
quand l’ange du SEIGNEUR les refoulera !
6 Que leur chemin soit sombre et glissant
quand l’ange du SEIGNEUR les poursuivra.

7 Sans motif, ils ont caché une fosse sous un filet ;
sans motif, ils l’ont creusée pour moi.
8 Qu’un désastre sans précédent les surprenne,
que le filet caché par eux les attrape,
et qu’ils succombent dans ce désastre !

9 Alors je jubilerai à cause du SEIGNEUR,
j’exulterai, joyeux d’être sauvé.

10Tout mon être dira :
« SEIGNEUR, qui est comme toi ?
Tu délivres l’humilié d’un plus fort que lui,
l’humilié et le pauvre de leur exploiteur. »

-  :- :- :- :-
11 De faux témoins se lèvent
et m’interrogent sur ce que je ne sais pas.
12 Ils me rendent le mal pour le bien ;
me voici tout seul.

13 Pendant leurs maladies, moi je revêtais un sac,
je m’humiliais en jeûnant
et je ruminais ma prière.

14 Comme pour un ami ou pour mon frère, j’allais et venais.
Comme en deuil d’une mère, j’étais sombre et prostré.

15 Et quand j’ai trébuché, ils se sont attroupés, joyeux :
des estropiés se sont attroupés contre moi,
je ne sais pas pourquoi ;
ils déchirent sans répit,

16avec les railleurs les plus impurs qui m’entourent,
ils grincent des dents contre moi.

-  :- :- :- :-
17 Seigneur, comment peux-tu voir cela ?
Soustrais ma vie à ce désastre
et ma personne à ces lions.

18 Je te rendrai grâce dans la grande assemblée,
au milieu de la foule, je te louerai.

19 Que je ne fasse pas la joie de ceux qui m’en veulent injustement,
qu’ils ne clignent pas de l’œil, ceux qui me détestent sans motif !

20 Ils n’ont jamais un mot de paix ;
contre les gens tranquilles du pays,
ils inventent des calomnies.
21 La bouche grande ouverte contre moi,
Ils disent : « Ah ! ah ! notre œil l’a vu. »

22 Tu as vu, SEIGNEUR, ne sois pas sourd !
Seigneur, ne t’éloigne pas de moi !
23 Réveille-toi et lève-toi pour défendre mon droit
et ma cause, ô mon Dieu et mon Seigneur !

24 Selon ta justice, défends mon droit, SEIGNEUR mon Dieu,
et que je ne fasse pas leur joie !
25 Qu’ils ne se disent pas :
« Ah ! ah ! nous n’en ferons qu’une bouchée. »
Qu’ils ne disent pas : « Nous l’avons avalé. »

26 Qu’ensemble ils rougissent de honte,
ceux qui se réjouissaient de mon malheur !
Qu’ils soient vêtus de honte et de déshonneur,
ceux qui triomphaient de moi !

27 Ceux qui voulaient pour moi la justice crieront de joie,
ils diront sans cesse : « Le SEIGNEUR triomphe,
lui qui a voulu le bonheur de son serviteur. »

28 Alors ma langue redira ta justice
en te louant tous les jours.