Pour mon frère torturé

Seigneur, tu étais son espérance,
seras-tu un jour sa délivrance ?

Seigneur, ils l’ont plongé
dans le froid de la longue nuit,
laisseras-tu filtrer dans sa geôle
un peu de ton aube ?
Seigneur, ils ont meurtri
son pauvre corps de partout,
Seigneur, ils ont voilé la face de son soleil,
seras-tu le baume qui réconforte ?

Seigneur, il a crié
l’horreur, la honte, l’humiliation,
seras-tu son psaume
dans la nuée brumeuse
de ses souffrances ?

Seigneur, il ne sait plus
ce que veux dire aimer, pardonner,
il ne connaît que l’amertume, la révolte,
seras-tu la lumière de la réconciliation ?

Seigneur, il tend les mains vers toi.
Tu es son ultime recours, son espérance,
seras-tu sa délivrance ?

Seigneur, Dieu Amour, Dieu Espérance,
je te prie pour mon frère torturé.
Seigneur, sois ma délivrance
pour que j’aie aussi la force
de te prier pour ses bourreaux.