La nuit des veilleurs
Bandeau
NUIT DU 26 JUIN 2017
         

Monseigneur James Su Zhimin
Chine

Détenu au secret depuis 20 ans

Âgé de 85 ans, Mgr James Su Zhimin, évêque « clandestin » du diocèse de Baoding, un des bastions de l’Église catholique en Chine, est détenu au secret depuis 20 ans. Arrêté en octobre 1997, l’évêque catholique n’a jamais pu depuis donner signe de vie, ni communiquer aucune nouvelle à ses proches.

En 1956, alors jeune séminariste, il est arrêté pour s’être opposé publiquement au gouvernement de Pékin qui tentait de créer une Église chinoise coupée du Vatican. Il sera libéré en 1979. C’est le début d’une vie passée en détention, en prison, en camps de travail ou en résidence surveillée.

En 1996, il s’oppose avec de nombreux chrétiens à la destruction d’un lieu de pèlerinage par l’armée. Des arrestations massives ont lieu. Il sera caché par des prêtres avant d’être découvert et arrêté en octobre 1997 par la sécurité publique.
Il a été aperçu à une seule reprise en 2003 lors d’une hospitalisation dans un hôpital de Baoding, yeux bandés et gardé par vingt policiers en civil dans une section réservée aux autorités. Reconnu par le personnel, il a été immédiatement transféré dans un lieu tenu secret.

Malgré de nombreuses interventions internationales, aucune nouvelle de lui n’a filtré depuis lors. Les autorités chinoises répondent systématiquement aux requêtes à son sujet par la même et unique réponse : « Nous ne savons pas. »

Il est détenu depuis vingt ans, dans un lieu inconnu, sans aucun contact avec le monde extérieur, sans n’avoir jamais été jugé, ni condamné. Il cumule plus de quarante années de vie en détention. L’ACAT le parraine depuis plus d’une décennie et a agi à de nombreuses reprises en sa faveur. Soutenons-le, demandons sa libération !

Que pouvez-vous faire ?

Vous pouvez écrire à l’ambassade de Chine pour réclamer sa libération.
Voici un modèle de lettre :

« Mgr SU Zhimin, 苏 志 民, âgé de 85 ans, est détenu au secret depuis octobre 1997, soit près de 20 ans, sans n’avoir été jamais jugé ni condamné.

Cet homme très âgé n’a fait qu’exercer son droit à la liberté d’association et celui de pratiquer pacifiquement sa religion. Sa détention est arbitraire. Elle est non seulement contraire aux lois chinoises mais également au droit international.
Je vous demande instamment de :

  • le remettre en liberté immédiatement et sans condition ;
  • l’autoriser à communiquer avec ses proches ;
  • lui donner accès immédiatement à un médecin indépendant et aux soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Directeur, à l’expression de ma considération respectueuse. »

A l’adresse suivante :

SEM ZHAI Jun
Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire
Ambassadeur de Chine en France - 11, avenue George V - 75008 Paris
Fax : 01 47 20 59 46

Priez pour lui


Les victimes
You need to upgrade your Flash Player
Ahmed Abba

Cameroun
Monseigneur James Su Zhimin

Chine
Mohamed Ahmed, dit Jabha

Djibouti
Hamit

ÉrythréeFrance
Joshua Altersberger

États-Unis
Ali Ziri

France
Wissam El-Yamni

France
Gaza... La Famille Al-Louh

Israël
Naâma Asfari

MarocSahara occidental
Francisco De Jesus Espinosa Hidalgo

Mexique
Bougie
Dans la nuit du 26 juin, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies de soutien aux victimes de la torture, les chrétiens du monde entier s’engagent à soutenir par leurs prières ceux qui souffrent aux mains des bourreaux.