Libération du roi de Judas

27 La trente–septième année de la déportation de Yoyakîn, roi de Juda, le douzième mois, le vingt–sept du mois, Ewil–Mérodak, roi de Babylone, l’année même où il devint roi, fit grâce à Yoyakîn, roi de Juda et le libéra.
28 Il lui parla en ami et lui accorda un siège plus élevé que celui des autres rois qui partageaient son sort à Babylone.
29 Il lui fit quitter ses vêtements de prisonnier et Yoyakîn prit ses repas constamment en présence du roi, tous les jours de sa vie.
30 Sa subsistance, la subsistance quotidienne, lui fut assurée par le roi chaque jour, tous les jours de sa vie.