Le Seigneur est mon refuge

1. Du chef de cœur. Psaume de David.

2. SEIGNEUR, j’ai fait de toi mon refuge,
que je ne sois jamais déçu !
Libère-moi par ta justice ;
3. tends vers moi l’oreille !
Vite ! Délivre-moi !
Sois pour moi le rocher fortifié,
le château fort qui me sauvera.

4. C’est toi mon roc et ma forteresse.
Pour l’honneur de ton nom, tu me conduiras et me guideras.
5. Tu me dégageras du filet tendu contre moi,
car c’est toi ma forteresse.

6. Dans ta main je remets mon souffle.
Tu m’as racheté, SEIGNEUR, toi le Dieu vrai.
7. Je hais ceux qui tiennent aux vaines chimères ;
moi, je compte sur le SEIGNEUR.

8. Je danserai de joie pour ta fidélité,
car tu as vu ma misère
et connu ma détresse.
9. Tu ne m’as pas livré aux mains d’un ennemi,
tu m’as remis sur pied, tu m’as donné du large.

10. Pitié, SEIGNEUR ! Je suis en détresse :
le chagrin me ronge les yeux,
la gorge et le ventre.
11. Ma vie s’achève dans la tristesse,
mes années dans les gémissements.
Pour avoir péché, je perds mes forces
et j’ai les os rongés.

12. Je suis injurié par tous mes adversaires,
plus encore, par mes voisins ;
je fais peur à mes intimes :
s’ils me voient dehors, ils fuient.

13. On m’oublie, tel un mort effacé des mémoires,
je ne suis plus qu’un débris.
14. Et j’entends les ragots de la foule :
« Il épouvante les alentours ! »
Ils se sont mis d’accord contre moi,
ils conspirent pour m’ôter la vie.

15. Mais je compte sur toi, SEIGNEUR.
Je dis : « Mon Dieu, c’est toi. »
16. Mes heures sont dans ta main ;
délivre-moi de la main d’ennemis acharnés !
17. Fais briller ta face sur ton serviteur,
sauve-moi par ta fidélité !

18. SEIGNEUR, que je ne sois pas déçu de t’avoir appelé !
mais que les impies soient déçus
et réduits au silence des enfers !
19. Qu’elles soient muettes, ces lèvres menteuses
qui parlent contre le juste avec insolence,
arrogance et mépris !

20. Qu’ils sont grands, les bienfaits
que tu réserves à ceux qui te craignent !
Tu les accordes à tous ceux dont tu es le refuge,
devant tout le monde.
21. Tu les caches là où se cache ta face,
loin des intrigues des hommes.
Tu les mets à l’abri
des attaques de la langue.

22. Béni soit le SEIGNEUR,
car sa fidélité a fait pour moi un miracle
dans une ville retranchée.
23. Et moi, désemparé, je disais :
« Je suis exclu de ta vue. »
Mais tu as entendu ma voix suppliante
quand j’ai crié vers toi.

24. Aimez le SEIGNEUR, vous tous ses fidèles !
Le SEIGNEUR préserve les croyants,
mais à l’arrogant, il rend avec usure.
25. Soyez forts et prenez courage,
vous tous qui espérez dans le SEIGNEUR !