Etre peuple du jour de Pâques

Notre vocation c’est d’être un peuple du Jour de Pâques, pas un peuple du Vendredi-saint.
Grâce aux prières et à l’amour des gens autour du monde, j’ai été capable de donner à mon agression à l’enveloppe piégé un caractère rédempteur, de faire sortir de la vie de la mort, du bien du mal. Je me suis rendu compte que, si j’étais rempli de haine, d’amertume et de désir de vengeance, je serais à jamais une victime. Ils n’auraient pas réussi à tuer le corps, mais ils auraient tué l’âme.

Michael Lapsley luttant contre l’apartheid en Afrique du sud, a été blessé par un colis piégé - (2015, conférence de carême à ND de Luxembourg)