ETERNEL ! Je cherche en toi mon refuge

1 SEIGNEUR, je t’ai pris pour refuge ;
que jamais plus je ne sois humilié !
2 Tu vas me délivrer, me libérer, dans ta justice.
Tends l’oreille vers moi, sauve-moi.
3 Sois le rocher où je m’abrite,
où j’ai accès à tout instant :
tu as décidé de me sauver.
Oui, tu es mon roc, ma forteresse.
4 Mon Dieu, délivre-moi des mains du méchant,
de la poigne des criminels et des violents.
5 Tu es mon espérance, Seigneur DIEU,
ma sécurité dès ma jeunesse.

6 Je m’appuie sur toi depuis ma naissance,
tu m’as séparé du ventre maternel.
A toi sans cesse va ma louange !

7 Pour beaucoup, je tenais du prodige ;
tu étais mon refuge fortifié.
8 Je n’avais que ta louange à la bouche,
que ta splendeur, au long des jours.

-  :- :- :- :- :-
9 Ne me rejette pas, maintenant que je suis vieux ;
quand mes forces déclinent, ne m’abandonne pas.

10 Car mes ennemis parlent de moi,
ceux qui me surveillent se sont entendus.
11 Ils disent : « Dieu l’a abandonné ;
traquez-le, attrapez-le,
personne n’ira le délivrer ! »
12 Dieu, ne t’éloigne pas de moi,
mon Dieu, viens vite à mon aide !
13 Qu’ils aillent se perdre dans la honte,
ceux qui s’en prennent à ma vie !
Qu’ils se couvrent de déshonneur et d’infamie,
ceux qui cherchent mon malheur !

-  :- :- :- :- :-
14 Pour moi, je ne cesse pas d’espérer
et je persiste à chanter tes louanges.
15 J’ai tous les jours à la bouche les récits
de ta justice et de ton salut,
et je n’en connais pas le nombre.

16 J’ai part aux prouesses du Seigneur DIEU ;
de toi seul j’évoque la justice.
17 Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,
et jusqu’ici, j’ai proclamé tes merveilles.

18 Malgré ma vieillesse et mes cheveux blancs,
ne m’abandonne pas, Dieu :
que je puisse proclamer les œuvres de ton bras à cette génération,
ta vaillance à tous ceux qui viendront.

19 Si haute est ta justice, Dieu !
Toi qui as fait de grandes choses,
Dieu, qui est comme toi ?

20 Toi qui nous as tant fait voir
de détresses et de malheurs,
tu vas à nouveau nous laisser vivre.
Tu vas à nouveau m’élever
hors des abîmes de la terre.
21 Tu rehausseras ma dignité,
et à nouveau tu me réconforteras.

22 Alors, je m’accompagnerai de la harpe
pour te célébrer, mon Dieu, et ta fidélité ;
sur la lyre, je jouerai pour toi,
Saint d’Israël !

23 Je jouerai pour toi,
mes lèvres chanteront de joie,
car tu as racheté ma vie.
24 Et ma langue, tous les jours,
redira ta justice,
car c’est la honte et l’infamie
pour ceux qui cherchaient mon malheur.