Comment te reconnaître

1. Comment te reconnaître, comment te recevoir,
Toi qui seul est le Maître, mais que nul ne peut voir ?
Seigneur qui fis le monde, tu vins un jour vers nous
Tu guides notre histoire vers ton règne sans fin.

2. Tu fus un enfant pauvre naissant à Bethléem,
Tu fus un roi sans gloire devant Jérusalem
Nos yeux vers toi se tournent guettant ton arrivée ;
Nos chants seront des branches de tant de joie chargées.

3. C’est toi qui donnes au monde un avenir si beau
Et ta promesse fonde l’espoir d’un renouveau.
Dans la vie de tout homme tu es le compagnon
Et la joie la plus vive demeure dans ton nom.

4. Nous tous, pour te connaître, et pour te saluer,
Nous gardons ta promesse, chantons ta royauté.
Marqués de ton baptême, nos noms sont tous écrits
Au cœur de l’Évangile, où parle ton esprit.