La nuit des veilleurs
Bandeau
Nuit des Veilleurs 2018
         

Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram
Mauritanie

Condamnés sans preuves, ils sont victimes de mesures d’intimidation contre leur activisme

Messieurs Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram, militants de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), sont détenus dans la prison de Bir Moghrein - un établissement pénitentiaire de haute sécurité isolé en plein désert, dans le grand Nord de la Mauritanie - depuis le 19 décembre 2016. A plus de 1 200 km de leurs domiciles de Nouakchott, ils sont coupés du monde et ne reçoivent jamais de visite.

Le 18 novembre 2016, messieurs Saleck et Biram ont été injustement condamnés, sans preuves, à trois ans de prison dont un avec sursis, pour avoir participé à Nouakchott à un rassemblement destiné à défendre les habitants d’un bidonville contre une expropriation et qui a dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre.
Ces deux hommes ont toujours nié leur participation à cette manifestation qui s’est tenue fin juin 2016, et estiment que leur châtiment correspond à une mesure d’intimidation visant l’IRA. Début juillet 2016, durant leur garde-à-vue, ils ont fait l’objet de tortures. Aucune enquête n’a été diligentée à ce sujet.

Depuis la création de l’IRA-Mauritanie en 2008, les autorités mauritaniennes n’ont toujours pas reconnu le statut de cette association malgré plusieurs demandes en ce sens. Depuis plusieurs années, les membres de l’IRA font l’objet d’une vague ininterrompue d’intimidations, d’arrestations et de harcèlements judiciaires destinés à réduire cette organisation à néant.

Que pouvez-vous faire ?

Priez pour eux. Priez pour leur libération.

Quelques mots dans leur langue maternelle :


Les victimes
You need to upgrade your Flash Player
Abdulhadi Al Khawaja

Bahreïn
Naâma Asfari

MarocSahara occidental
Rached Jaïdane

Tunisie
Daniel Gwynn

États-Unis
Roberto Carlos Ruíz Hernández

Mexique
Bertrand Zibi Abeghe

Gabon
Abdellahi Matalla Saleck et Moussa Bilal Biram

Mauritanie
Victoire Ingabire

Rwanda
Wu Gan

Chine
Nguyễn Ngọc Như Quỳnh

Viêt Nam
Bougie
Dans la nuit du 26 juin, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies de soutien aux victimes de la torture, les chrétiens du monde entier s’engagent à soutenir par leurs prières ceux qui souffrent aux mains des bourreaux.